Quels sont les premiers symptômes et tests en début de grossesse ?

Publié le : 28 mars 20237 mins de lecture

Certaines femmes sont si attentives aux signes de leur corps qu’elles peuvent réaliser une grossesse quelques jours après la conception.

Ces futures mamans existent, sans aucun doute, mais sont une minorité ; le plus commun est l’émergence de symptômes trois semaines après la fécondation de l’œuf.

En d’autres termes, découvrir la grossesse dans les premières semaines est très important, parce que c’est à partir de ce moment que la femme peut prendre des mesures qui bénéficient le fœtus, comme la recherche de soins prénatals, améliorer l’alimentation, éviter la consommation d’alcool, etc.

Toutefois, identifier les symptômes qui dénoncent la grossesse n’est pas si simple.

Outre le fait qu’ils varient d’une femme à l’autre, et même d’une même personne à l’autre, ils peuvent facilement être confondus avec les signes des menstruations.

L’important est de prêter attention à son propre corps et de suivre quelques conseils. N’hésitez pas à vous mettre à une activité relaxante, méditation ou yoga dès le début pour vivre pleinement votre grossesse.

Pour vous aider, on a séparé 10 caractéristiques très communes du début de la grossesse.

Découvrez-les dans la liste ci-dessous et apprenez ensuite quels sont les tests les plus fiables utilisés par les futures mamans.

Dix signes de début de grossesse

Petits saignements vaginaux

Une fois l’ovule fécondé par un spermatozoïde, l’embryon s’implante dans la paroi utérine en 12 jours maximum, ce qui peut provoquer de petits saignements utérins.

De nombreuses femmes qui présentent ce type de symptôme pensent qu’elles sont sur le point d’avoir leurs règles, alors qu’en fait elles sont déjà enceintes.

Crampes et douleurs abdominales : Le début de la grossesse peut provoquer une gêne dans le bas-ventre ou une sensation de ballonnement dans le ventre, qui peut également être confondue avec les symptômes qui apparaissent lors des menstruations.

Cela se produit lorsqu’une femme est enceinte, l’utérus subit des changements constants, ce qui stimule l’apparition de contractions utérines, ressenties par la femme comme des crampes.

Retard des menstruations

Il s’agit d’un signe bien connu de la grossesse, qui peut toutefois passer inaperçu si la femme a des menstruations irrégulières.

En outre, le retard peut être lié à d’autres facteurs, comme le stress.

Les saignements mentionnés au point 1 peuvent également contribuer au fait que de nombreuses femmes ne remarquent pas le retard.

Des seins gonflés et douloureux

Pendant la grossesse, les seins peuvent devenir plus gros et douloureux en deux semaines seulement.

Cela se produit en raison des changements hormonaux typiques de la période des règles.

Les mamelons peuvent également devenir plus sensibles, une gêne qui tend à s’atténuer lorsque le corps commence à s’habituer aux nouveaux niveaux hormonaux.

Nausées : Typiques du premier trimestre de la grossesse

Elles apparaissent généralement entre la 6e et la 12e semaine de grossesse et tend à disparaître avec le temps.

Dans certains cas, la femme peut commencer à ressentir des reflux et nausées avant même le retard de ses règles.

Dans d’autres, avec de la chance, elle ne ressent rien pendant toute la grossesse.

Changements de goût ou d’odeur

Il est fréquent qu’une femme commence à ressentir un goût métallique dans la bouche, ou qu’elle ne tolère plus le goût des aliments qu’elle aimait auparavant.

D’autre part, elle peut ressentir un désir inexplicable pour des aliments qu’elle ne supportait pas auparavant et avoir des fringales, envies incontrôlables, de manger certains aliments. .

En ce qui concerne l’odorat, il peut arriver que la personne commence à sentir des odeurs qu’elle n’avait jamais remarquées auparavant, et qu’elle en soit gênée.

Somnolence et fatigue : des signes courants également causés par les changements hormonaux

Une semaine seulement après la fécondation, la femme peut se sentir plus fatiguée pour les tâches qu’elle accomplissait normalement.

Un sommeil excessif est également un signe typique, bien qu’il puisse être lié à d’autres facteurs.

En conséquence, la femme enceinte peut avoir envie de s’endormir plus tôt et avoir du mal à se réveiller.

L’envie d’uriner tout le temps

Les changements hormonaux, une fois encore, en sont la cause, et la personne peut avoir besoin d’aller aux toilettes plus souvent, y compris pendant la nuit.

Il s’agit d’une caractéristique très courante, qui apparaît généralement après environ six semaines de grossesse.

Sautes d’humeur

Les augmentations de sensibilité sont assez courantes, et une femme enceinte peut même se surprendre à pleurer en regardant une publicité pour de la margarine.

Les sautes d’humeur soudaines sont également fréquentes.

Maux de tête

Les modifications hormonales et du flux sanguin cérébral contribuent à expliquer pourquoi certaines femmes enceintes souffrent de maux de tête pendant la grossesse, un symptôme qui apparaît généralement dès les premières semaines de la grossesse.

La femme enceinte peut présenter certains, tous ou même aucun des symptômes ci-dessus.

L’important est de rester vigilant et, pour confirmer les soupçons, d’effectuer un test de grossesse.

Test en pharmacie

Les tests achetés en pharmacie peuvent avoir des sensibilités différentes, mais utilisent le même principe : À travers l’urine, détecter la présence de l’hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG), produite uniquement lorsque la femme est enceinte.

Comme l’hCG est encore présente en très petites quantités peu après la fécondation, il est recommandé de ne faire le test qu’après le retard des menstruations (environ 14 jours après l’ovulation).

Si le test est positif, la grossesse est pratiquement certaine même si dans de rare cas, le test peut donner un résultat faux positif.

Apprenez comment évaluer le résultat

Test sanguin HCG : Connu sous le nom de test sanguin hCG bêta, il s’agit de la méthode la plus fiable pour identifier une grossesse.

La version bêta de l’hormone y est mesurée en laboratoire.

Il s’agit d’un test définitif, qui peut identifier une grossesse même quelques jours après la fécondation de l’ovule.

Par conséquent, s’il est positif, la future maman peut déjà faire la fête.

Les fringales pendant la grossesse : Causes, explication, mythe ou vérité ?
Soulagez les douleurs de grossesse avec des exercices de yoga

Plan du site